Un lundi de repos…

Histoire d’un lundi matin…

Normalement, je prends une journée de repos d’entraînement par semaine et ce sera aujourd’hui… Un peu de paresse, je n’irai pas courir, je me lève vers 7h00. Mais voilà que mon garçon de 5 ans est déjà debout, habillé… il m’attend : « Papa, est-ce qu’on va monter la montagne aujourd’hui? » Évidemment, je ne peux lui refuser ça… lui qui me voit souvent partir tôt le matin pour aller dans cette même montagne. De toute façon son pas de course est une bonne marche rapide pour moi… De la récupération active quoi!

Bientôt, nous serons 4 à aller profiter des sentiers, mais aujourd’hui maman attendra à la maison avec sa bedaine de 30 livres… L’automne sera aussi magnifique en famille!

Eliott veut faire l’Ascension du pain de sucre… pas pour la difficulté, mais pour la corde et « l’escalade » au sommet… c’est sa motivation! Nous sommes à peine sorti de la voiture qu’il s’élance déjà en courant… comment expliquer à un enfant qu’il doit gérer son effort… pour lui c’est tout ou rien! C’est beau de le voir monter si aisément en dépassant quelques personnes au passage!

C'est facile la course en sentiers!

C’est facile la course en sentiers!

Il adore se retrouver dans les sentiers et que dire de moi… double plaisir d’être là avec lui et de lui enseigner les rudiments du trailrunning.

Il faut s'hydrater!

Il faut s’hydrater!

Il aime les sentiers peu technique et plats parce qu’il peut aller vite. D’un autre côté, il dit qu’il aime aussi les portions techniques et pentues parce que c’est difficile.

L’orgueil est facilement remarquable… pas question de faire une pause si on croise d’autres marcheurs ou coureurs!

La passerelle

La passerelle

Les kilomètres défilent et il n’a pas l’impression de s’entraîner… normal à son âge… pour lui c’est un jeu, ou il doit trouver des trésors, voir des animaux et escalader au sommet… Il n’est jamais question du temps que ça prends ou de la distance parcouru. Lorsque c’est plus ardu, il me lance : « Papa, c’est difficile, mais je vais faire de mon mieux »

Bravo mon homme, tu as vraiment compris l’essence de la course en sentiers. C’est avec une attitude comme celle-là que tu auras du plaisir longtemps à parcourir nos sentiers!

Une fois au sommet, la fierté se lit dans son visage et il peut enfin escalader la dernière paroi.

Escaladee au sommet... La récompense!

Escalade au sommet… La récompense!

Une petite pause et voilà la descente. Quelques conseils de papa : « Restes concentré et regarde bien ou tu mets les pieds » et il s’élance rapidement au travers des roches et racines. Quel bonheur de le voir s’amuser à placer ses pieds au bon endroit afin d’aller aussi vite qu’il le peut!

De retour à la voiture, après 7km et 330m de D+, il commence évidemment à être fatigué, mais il ne se plaint pas : « Papa, on le refait la semaine prochaine, mais sans prendre de pause! » Avec plaisir mon petit homme!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s