Mont Washington

Depuis quelques semaines déjà que je n’étais pas allé m’amuser dans les Montagnes Blanches au sud de la frontière… Malgré mes nombreuses visites, je n’avais jamais encore gravi le Mont Washington… Le temps est venu!
Le moment le plus difficile de l’aventure est toujours le départ de la maison… Les enfants qui me regardent avec leurs petits yeux comme si je partais pour 1 mois! Mais non, papa revient demain après-midi!


Donc, jeudi soir vers 19h00, en route vers le stationnement à la base du sentier que je prévois emprunter pour faire mon ascension. La température annoncée semble favorable, avec un dégagement pendant la nuit et un réchauffement de la température. À mon arrivée, une faible neige flotte dans l’air et les nuages couvrent les sommets. Quand j’arrive à la base des montagnes, je me sens toujours intimidé par ces géants. La noirceur, le froid et le vent viennent confirmer que ces terrains peuvent parfois être hostiles… C’est la montagne qui décide, on ne peut la vaincre, il faut s’y adapter. Avoir les bons équipements est essentiel. Comme je serai en solo cette fois, je devrai traîner plus d’équipement pour être en sécurité. Les crampons et un piolet s’ajoutent à mon matériel de base en raison des sentiers qui risquent d’être extrêmement glacés. Je traînerai avec moi près de 13 livres de matériel, hydratation et nutrition.
Vers 22h30, je m’installe confortablement dans mon sac de couchage en attendant qu’il soit 4h30…

Le jour se lève…
Au réveil, environ 2cm de neige fraîche recouvre mon pare-brise, le ciel est couvert et il tombe une fine pluie. Tout le matériel est prêt, il ne me reste qu’à partir. Je débute la randonnée à la lueur de ma lampe frontale. Une mince couche de neige cache les plaques de glace au sol, ce qui rend la course sans crampons assez périlleuse. J’opte donc pour la sécurité et j’enfile mes crampons Hillsound Trail. Les 2 premiers kilomètres sont en légère montée, avec peu de difficultés techniques.

DCIM118GOPRO

Le jour se lève…

Par la suite, la pente s’accentue graduellement et je me retrouve devant un mur de glace au 4ième kilomètre, avec près de 400m vertical à gravir sur 1km. Cette section m’emmène rapidement au-dessus du couvert nuageux et la vue est incroyable avec le lever du soleil. Le ciel est maintenant rempli de couleurs. Tout à coup, la montagne ne m’intimide plus. Je me sens bien, ici, maintenant. Les conditions sont parfaites, les crampons s’accrochent dans la glace et je grimpe rapidement jusqu’à la zone alpine.

DCIM118GOPRO

Au-dessus des nuages, le ciel rempli de couleurs

Après environ 1h15, j’arrive au refuge « Lake of the clouds », avec le sommet du mont Washington bien en vue. Il semble tout près malgré les 2 kilomètres qu’il reste à parcourir avant de l’atteindre. Les conditions changent de manière drastique, le vent se lève et le froid est mordant. Le sentier se transforme en un immense territoire rocheux ou il est difficile de progresser rapidement.

DCIM118GOPRO

Territoire parfois hostile, terrain rocheux. Mont Monroe en arrière plan. L’ombrage du géant sur les nuages.

 

Ici, c’est la montagne qui dicte le rythme à adopter. D’un cairn à l’autre, je me dirige vers le sommet avec le soleil qui pointe à l’horizon. Alors que je cours, je prends le temps d’admirer les paysages à couper le souffle qui s’étendent à 360 degrés. En haut, les sommets rocailleux et dénudés, en bas l’ombrage de ceux-ci sur une mer de nuages blancs. Le ciel, pour sa part, se présente en différents tons de bleu selon l’éclairage que le soleil lui apporte. Magnifique. Inspirant. Magique.

J’y suis maintenant, après avoir grimpé un peu plus de 1100m verticalement sur 8 km. Je prends le temps de changer mes vêtements afin d’être prêt à affronter le vent glacial qui sévit au sommet et sur la crête.

DCIM118GOPRO

Au sommet!

Le froid est tellement mordant que je perds les sensations au bout des doigts juste le temps de mettre des vêtements secs. Bien couvert avec mon manteau et mes pantalons en duvet, je repars sur la chaîne Présidentielle vers le mont Jefferson, qui sera aussi mon point de retour vers la base.

DCIM118GOPRO

La chaîne Présidentielle en arrière plan, dans l’ordre, Mt Clay, Mt Jefferson et Mt Adams.

DCIM118GOPRO

DCIM118GOPRO

Encore quelques kilomètres à contempler le panorama et j’entreprends la descente rapide vers la base. Après 3h45, 21.1km et 1800m de dénivelé positif, je suis de retour à mon point de départ.

Le vidéo de mon aventure sur Youtube

Itinéraire :
Ascension par Ammonoosuc Ravine trail
Crawford Path jusqu’au sommet
Gulfside trail et Mount Clay loop jusqu’à Mont Jefferson
Retour par Gulside trail
Descente par Jewell trail

Voici le matériel utilisé pour la rando-course :
Souliers Salomon Spikecross 3 CS
Sac à dos Salomon Trail 20 contenant :
Manteau et pantalon en duvet / Chandail long en Merino / Gants coupe vent / Bas de rechange
Crampons d’alpinisme et piolet à glace / Crampons Hillsound trail
1.5 litres d’eau / 3 sachets Brix sirop d’érable / 4 compotes pomme en sachet
Caméra GoPro
Appareil de communication GPS Delorme Inreach
Trousse premiers soins et survie
Total 13 lbs de matériel

Publicités

7 réflexions au sujet de « Mont Washington »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s